Rechercher :


Voir le bon de commande  Voir le panier


Annie Zadek



« Souffrir mille morts », « Fondre en larmes »

90 pages, illustrations d’Yves Rozet

 

« Après Le Cuisinier de Warburton mon premier livre paru en 1979 qui cherchaitàapprocher la constitution de l’être-écrivain (Jakob Lenz et... moi) ; après La Condition des Soies (1982) : l’amour de la fille pour le père […] ; après Roi de la valse (1992) : le couple, sa solitude ; après Vivant (1998) : ma mort ; un projet d’écriture s’est imposéà moi : celui de ma judéité, cette judéitétardive, paradoxale, qui ne m’a pas été léguée comme une culture, une langue, un patrimoine, une terre, mais comme un silence, une rupture, une dissimulation (- assimilation ?), un non-legs […]. Comment signifier autrement que par ces mots extraits du livre de Raul Hilberg : La Destruction des Juifs d’Europe, donc mis entre guillemets, ma position d’emprunteur vis-à-vis de la langue française, comment mettre ces terribles mots à distance autant que possible, comment en même temps les faire se déployer dans toutes leurs dimensions […]. Comment dire autrement que la création (poétique) c’est peut-être cela : choisir et organiser ? » (A. Z.)


édité en 2004

réf. ISBN 2-914839-06-5
épuisé



Dans la même collection :


Victor Hugo, précurseur a posteriori
Florian Rodari

La fille qui cherche...
Egon Bondy

Kapok
Hervé Chayette

Circulaires et Ordres
Général de Poilloüe de Saint-Mars

Sonnets luxurieux & La Chronique scandaleuse
Claude Le Petit

Hercule philosophe
Jean-Noël Vuarnet

Poésies
Arthur Adamov

Cent sonnets
Robert Droguet

Éloge du traître
Christian Petr

Pourquoi pleure-t-elle ?
Louis Seguin