Rechercher :


Voir le bon de commande  Voir le panier


Annie Zadek



« Souffrir mille morts », « Fondre en larmes »

Deuxième édition de ce texte paru en 2004
URDLA, collection Fil à plomb, n° 10 (épuisé)
76 pages

 

« Après Le Cuisinier de Warburton, mon premier livre paru en 1979 qui cherchait à approcher la constitution de l’être écrivain (Jakob Lenz et... moi) ; après La Condition des Soies (1982) : l’amour de la fille pour le père […] ; après Roi de la valse (1992) : le couple, sa solitude ; après Vivant (1998) : ma mort ; un projet d’écriture s’est imposé à moi : celui de ma judéité, cette judéité tardive, paradoxale, qui ne m’a pas été léguée comme une culture, une langue, un patrimoine, une terre, mais comme un silence, une rupture, une dissimulation (-assimilation ?), un non-legs […].

Comment signifier autrement que par ces mots extraits du livre de Raul Hilberg : La Destruction des Juifs d’Europe, donc mis entre guillemets, ma position d’emprunteur vis-à-vis de la langue française, comment mettre ces terribles motsà distance autant que possible, comment en même temps les faire se déployer dans toutes leurs dimensions […].

Comment dire autrement que la création (poétique) c’est peut-être cela : choisir et organiser ? »

 

(A. Z.)


édité en 2009

réf. ISBN 978-2-914839-32-7
13.- €




Dans la même collection :


Une plume épatante
disponible le 10 février 2014

Marc Pierret

Ici reposera
François Michel

Pr’Ose
Onuma Nemon

Le joueur de théorbe
Patrice Salsa

Le 31 juin
Gilles Bounoure

La Société du Confetti
Gycée Hesse

Poèmes civils
Joan Brossa

Poésies
Arthur Adamov

Le Lymphome d’Hazelbeck
Marc Pierret

La muette et la prune d’ente
Annie Salager