Rechercher :


Voir le bon de commande  Voir le panier


Egon Bondy



La fille qui cherche...

suivi d’une lettre à l’auteur de Honza, postface de Martin Machovec, traduction du tchèque de Marcela Salivarova Bideau
106 pages, illustrations de Miloslav Moucha

 

Première traduction en français de cette figure de proue de la littérature tchèque, de cet enfant de la high snobiety marxiste, enthousiaste, amateur de dada et d’humour absolu, néo-poétiste, selon Bohumil Hrabal.

 

Extrait de la postface :

« Qui est-il, cet homme en train d’écrire le journal de la fille qui cherche Egon Bondy, c’est-à-dire en quête de lui-même ? Poètepornographe ? Philosophe évoquant des visions apocalyptiques de la fin de l’humanité ? Commentateur ironique de la petite bourgeoisie socialiste et consumériste ? Un fou incapable de s’adapter et pour cette raison seul à jamais ? […] Honza est un peu plus âgée que lui ; son père, Jaromir Krejcar, était avant la guerre un architecte d’avantgarde, sa mère, Milena Jesenska, la « Milena » des lettres de Franz Kafka. […] Honza envoûte le jeune Fiser [1] […]. Elle le fascine également par son don de fabulation, de mystification, sa libre pensée en matière de sexe, d’érotisme… »

 

[1] Zbynek Fiser, alias Egon Bondy


édité en 2004

réf. ISBN 2-914839-12-X
épuisé



Dans la même collection :


Victor Hugo, précurseur a posteriori
Florian Rodari

« Souffrir mille morts », « Fondre en larmes »
Annie Zadek

Kapok
Hervé Chayette

Circulaires et Ordres
Général de Poilloüe de Saint-Mars

Sonnets luxurieux & La Chronique scandaleuse
Claude Le Petit

Hercule philosophe
Jean-Noël Vuarnet

Poésies
Arthur Adamov

Cent sonnets
Robert Droguet

Éloge du traître
Christian Petr

Pourquoi pleure-t-elle ?
Louis Seguin