Rechercher :


Voir le bon de commande  Voir le panier



Gygi grave


Fabrice Gygi


DU 10. IX AU 10. XI. 2011

L’histoire a été maintes fois racontée : c’est lors de l’impression pour la Schweizerische Graphische Gesellschaft (SGG) d’une linogravure – dont le format exceptionnel posait d’importants problèmes techniques qu’à l’automne 2002 Fabrice Gygi, accompagné de Christophe Cherix, fit ses premiers pas dans les ateliers de l’URDLA.

Fabrice Gygi a représenté la Suisse aux Biennales de São Paulo (2000) et de Venise (2009), pourtant les expositions monographiques en France, hormis à la Galerie Chantal Crousel et lors de la rétrospective du Magasin (Grenoble, 2000), sont restées peu nombreuses.
L’accrochage à l’URDLA qui mêle estampes et pièces uniques permet d’appréhender les différentes voies que prend un artiste confronté aux techniques traditionnelles de l’estampe : pour mémoire, les expositions d’Assan Smati et de Jean-Claude Silbermann (2010).


Documents liés :


Dossier de presse  (PDF – 2.3 Mo)

Carton  (PDF – 167.5 ko)

Images liées :